top of page

Yasmec Neg, un artiste du Mbam et Kim


Yasmec Neg
Yasmec Neg

MBAM ET KIM - CAMEROUN

Bonjour Yasmeg, vous avez un nom d’artiste original, pouvez-vous vous présentez à notre public et nous parlez de votre parcours musical ?

Bonjour, Yasmec Neg, de mon vrai nom Germain Ndongo Ebengué, je suis originaire du Mbam et Kim, né à Ntui où j’ai fait tout mon parcours scolaire élémentaire et secondaire. J’ai une licence en Géographie Physique et j’habite à Yaoundé. Mon nom d’artiste Yasmec Neg est composé de deux (02) mots qui comportent chacun une signification : Yasmec veut dire « le mec rassis » . C’est-à-dire un mec qui malgré toutes les tentatives de transformations, reste le même. Et « NEG » est l’abréviation de mon nom complet Ndongo Ebengué Germain.

Membre et percussionniste dans la chorale de ma paroisse, je commence réellement à développer cette passion pour la musique sur les bancs du lycée où je compose mon tout premier titre : « AWOUTÉ ATANIA » avec l’instrumental de « do me » de P. SQUARE.

Je présente ce titre à la kermesse du lycée et je réalise dès lors que j’ai un don de composer aisément des chansons. Malheureusement le cadre et les études ne me permettront pas de m’accrocher à ma passion. Je fais donc un break jusqu’à l’obtention de ma licence.


Chômeur dans la capitale Yaoundé, pourquoi ne renouerai-je pas avec ma passion qui auparavant avait éblouie quelques fans ? Je décide alors d’enregistrer dans un studio mon titre « AWOUTÉ ATANIA ». Dès lors je suis écouté à travers le Département du Mbam et Kim, puis sollicité par un couple pour composer un titre pour leurs noces. Ce titre « IDING » devient alors un hymne dans le Département (Mbam et Kim). S’en suivra des tournées dont la plus grande interviendra lors de la campagne électorale législative et municipale de 2020, où je fais le tour des villages avec le titre « OUSSI EDONGO ».

Aujourd’hui je totalise neuf (09) titres dont un clip. Je dois la production de ces œuvres d’art à mes propres efforts et à quelques cœurs qui croient en moi et m’encouragent de temps en temps

 

Tu puises l’essentiel de ton inspiration dans la Culture. Est-ce une voie pour l’avenir ?

La culture est le reflet de l’identité d’une communauté. C’est la richesse même de celle-ci. Il serait difficile voire impossible de sortir de l’enclavement si la culture n’est pas promue. Toute société est identifiée à travers sa culture qui est un indicateur majeur de l’état d’esprit et même du niveau de développement de ladite société. C’est pourquoi je pense que s’investir dans des projets culturels est une voie qui garantit un développement durable.

 

Ton souhait le plus cher ?

Mon souhait le plus chère est de ne jamais abandonner ma passion et de trouver un meilleur encadrement pour dévoiler l’entièreté de mon talent au monde. Mon rêve est de devenir un ambassadeur culturel international : un « artiste interplanétaire ».

 

Un dernier mot ?

Je crois en moi, aux efforts et au travail. Merci à tous ceux qui apprécient mes réalisations et qui exaltent la culture tout simplement. À titre de rappel j’utilise le TUKI, le Français et l’Anglais dans mes chansons, avec un style folklorique dominant. Merci

 

C’est nous qui te remercions.

 

Mbaah & Tanga Louk


Comments


bottom of page