top of page

lun. 29 juil.

|

Osogbo

Le festival Osun à Osogbo

Nigeria / Osogbo / 29 juillet au 9 août 2024

Le festival Osun à Osogbo
Le festival Osun à Osogbo

Heure et lieu

29 juil. 2024, 08:30 – 09 août 2024, 12:30

Osogbo, Osogbo, État d'Osun, Nigeria

À propos de l'événement

Il s’agit d’un festival tribal traditionnel du peuple Yoruba, organisé en l’honneur de la déesse de la rivière Oshun, une divinité de la rivière et de la fécondité. Des milliers de personnes assistent pour témoigner des cérémonies, parmi lesquelles des prêtres qui cherchent à protéger les villageois pour l’année à venir en offrant des cadeaux et des sacrifices. Le festival a lieu dans la forêt sacrée d’Osogbo, avec des pèlerins Yoruba de tout le Nigeria venant prier et sacrifier à la déesse Osun. 

Les activités de la fête se tiendront dans l'État d'Osun, dans le sud-ouest du Nigeria du 29 juillet au 9 août 2024. Au programme, de la musique, des spectacles de danse et une tentative de Guinness World Record pour la plus longue performance culturelle, qui durera 10 heures.

Le festival culturel Osun a souvent lieu quelques jours après le culte Orisa à Osogbo. Culte auquel seuls les initiés sont autorisés à assister. La particularité de cet évènement culturel qui attire des millions de curieux est qu’à la fin du défilé, les participants ont le privilège d’accompagner l’Arugba qui est une jeune fille vierge avec une calebasse de rituel sur sa tête.




On pense que le festival d’Osun a une histoire de plus de 700 ans. Historiquement, un événement ancestral a conduit à la célébration de cette fête. Il était une fois, un groupe de migrants dirigé par un grand chasseur appelé Olutimehin, installé sur la rive de la rivière Osun, pour se sauver de la famine. Au bord de la rivière, la déesse Osun est apparue de l’eau devant Olutimehin et lui a demandé de conduire les gens vers un endroit spécial (l’actuelle ville d’Osogbo). La déesse a promis de protéger tout le groupe et de leur apporter la prospérité en échange d’un sacrifice annuel pour elle. Le groupe a accepté la proposition. Aujourd’hui, le sacrifice annuel à la déesse de la rivière Osun est ce qui est encore célébré sous le nom d’Osun, ou festival d’Osun-Osogbo.

Partager cet événement

bottom of page